Le chef d'orchestre

Publié le 24 Décembre 2014

A l'aube de ce jour de ripaille et de rassemblement familial, j'ai une pensée solidaire envers toutes les personnes, hommes ou femmes, oeuvrant courageusement aux fourneaux. Bravo et merci à elles.

Une pensée aussi pour ceux et celles qui devront se contenter d'un repas frugal et parfois en solitaire...

A vous tous, amis bloggeurs ou simple curieux, que vous soyez seuls ou entourés, je vous souhaite de passer un réveillon dans la sérénité et l'échange.

Mony

-------------------------------------

Le bouillon de poule cuisiné par Maman est délicieux !

Le plaisir de Julia c’est de résister à l’envie de manger les carottes en premier lieu. Elle écarte les rondelles tentatrices, s’échine à les faire plonger au fond de l’assiette et vite engouffre une cuillérée de légumes verts ou blancs : cèleri, poireaux, navets, feuille de chou...

Le jus est très chaud, il ne fait pas se brûler la langue ! Quand enfin il ne reste que de l’orangé, elle picore une à une les lamelles tendres et légèrement sucrées. Miam ! C’est presque aussi savoureux qu’un dessert !

Maman va, vient, sert son petit monde et enfin s’assoit à son tour pour un trop court instant. D’un œil, elle surveille la viande qui mijote dans la cocotte, regarde l’horloge pour vérifier l’heure : c’est bientôt cuit. Prestement, elle ramasse les assiettes creuses et les cuillères, les posent près de l’évier. D’une main, elle lie la sauce, de l’autre, elle saisit un plat.

Votre mère est un véritable chef d’orchestre, dit souvent Papa en riant.

Après le repas, Julia et ses frères aident leur mère à faire la vaisselle. C’est pour eux un moment de complicité durant lequel les petits secrets se confient facilement.

Hélas Maman est rapidement accaparée par d’autres tâches. Il lui faut dépiauter la poule, en garder les meilleurs morceaux pour les présenter avec une salade et les plus petits, ceux qu’elle déniche jusqu’au bord des os, en faire de la farce bien crémeuse pour garnir des vol-au-vent.

La fillette n’a jamais vu de véritable chef d’orchestre cependant elle pressent que ces personnes sont très, très occupées comme l’est sa mère. Julia, pourtant, rêve d’une maman qui les accompagne plus souvent en promenade, qui joue à la poupée avec elle, qui porte un joli chapeau le dimanche et surtout se maquille le visage et pose du vernis rouge sur ses ongles comme le fait tante Anna.

Julia aime beaucoup sa maman mais elle se promet que plus tard, quand elle sera grande, elle se contentera simplement d’écouter la musique.

Non, jamais elle ne dirigera des musiciens.

-------------------------------------

En découvrant cette belle peinture de Zinaïda Serebriakova proposée par Mil et une j'ai immédiatement pensé à ce beau texte de Félix Leclerc lu par Julos Beaucarne (à redécouvrir ici)

 

Rédigé par Mony

Publié dans #Partage, #Un peu de moi par ci par là

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Annick SB 27/12/2014 09:03

Noël ... moment de joie pour certains et de désarroi pour d'autres ... Noël de notre enfance et Noël de nos enfants .... différence d'époque, de style, de ton mais au delà de tout cela je sais maintenant que Noël est Espérance ... Alléluia !

Lorraine 26/12/2014 16:46

Merci pour ce charmant conte émouvant, merci pour le texte de Félix Leclercq (dont la voix chante en moi pour toujours), merci pour Julos qui sait si bien dire les choses simples et vraies.
Et si je n'ai pas pu passer pour Noël, je viens avant l'Eure te souhaiter une heureuse année 2015, chère Mony, et un bonheur à la mesure de tes voeux.
Je t'embrasse,
Lorraine

emma 26/12/2014 16:39

merci pour tout cela, Mony,la belle histoire de chaleur, la famille, le rappel à Felix leclerc et la belle voix d'Armand Mestral

flipperine 25/12/2014 17:40

un très joli texte et c'est vrai que les préparatifs à la cuisine sont longs et si vite mangés Bon Noël

aimela 24/12/2014 18:18

un petit bonheur est le repas mangé avec un de ses enfants le veille de noël parce-que le jour, il ne peut pas, c'est un coup de fil d'une amie, ou un échange de mails avec une autre :) Merci pour tout Mony

Louv' 24/12/2014 17:08

L'esprit de Noël est le don. Pas forcément un cadeau de valeur, mais une présence, une pensée, un sourire. Alors chère Mony, merci pour ce joli texte que tu nous offres. Joyeux Noël !