Publié le 29 Septembre 2019

 

- Allons voir !

La voix d’Eddy a fusé sans le voile de la moindre hésitation. Pour lui, c’était une évidence, nous devions aller voir. Comme un automate bien programmé, j’ai une fois de plus suivi mon frère.

 

Allons voir…

Combien de fois avions-nous parcouru ce chemin étroit bordant l’ancienne carrière ? Des dizaines pour sûr ! Pourtant jamais encore la curiosité ne nous avait fait descendre dans ce fond nommé « le trou du loup » par le voisinage.

 

Allons voir…

Et si réellement un loup se terrait là-dessous ?

- Arrête de divaguer, Marco, des loups il n’y en a plus dans la région et puis ce que l’on voit ça brille un peu au soleil.

Il m’énervait Eddy à avoir toujours une réponse à tout.

 

Allons voir…

La descente fut périlleuse mais notre souplesse, notre entre-aide et quelques buissons ici et là auxquels s’accrocher en sont venu à bout et avec un brin de fierté nous avons relevé la tête pour mieux jauger la paroi vaincue.

- C’est dans ce coin là-bas, ai-je indiqué d’une main égratignée.

 

Allons voir…

Bof, ce n’était rien qu’une vieille caisse en bois dont la fermeture en métal avait attiré notre attention de là-haut. Mais déjà Eddy la triturait dans tous les sens puis à l’aide d’une pierre il finit enfin par la faire céder. Il souleva le couvercle, plongea ses deux mains curieuses dans le contenu puis brandit des...

 

Allons voir…

…je n’avais jamais vu de grenades, sauf en dessin…

Les explosions ont résonné encore et encore contre les parois de pierre.

La tête d’Eddy ? Où était passée la tête d’Eddy ?

Des villageois alertés par le bruit nous ont retrouvés, mon frère étendu sans vie et moi, hébété et en apnée, debout à ses côtés.

 

Allons voir…

Eddy avait seize ans et moi quatorze…

A présent j’ai… je ne sais plus mon âge… je suis vieux probablement, très vieux… Eddy, lui, reste un éternel ado…

Mais depuis ce temps d’après-guerre j’écris et j’écris encore à défaut de parler.

 

J’écris partout, j'écris sur tout : Allons voir

 

 

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

 

Pour Mil et unesujet 34/2019 - clic

 
 

Voir les commentaires