De toutes les couleurs (Jaco 02)

Publié le 8 Décembre 2012

         Ce texte écrit pour Miletune  est une suite à

"Le plus beau bouquet du monde"

publié ici même le 20/05/2012   (clic pour le redécouvrir) 

 - Tu m’en fais voir de toutes les couleurs, ça peut plus continuer, moi, j’en peux plus ! disait l’Marcel.

Jaco, il avait pas compris pourquoi son frère s’énervait, c’est vrai quoi, c’est joli les couleurs. Faut dire que depuis la mort de leur père, l’Marcel il s’occupait tout seul de la ferme alors que son rêve c’était de vivre pépère en ville comme il le répétait souvent. Jaco, lui, n’appréciait pas la ville. Ce qu’il aimait c’était d’accompagner son père dans la bétaillère quand il faisait sa tournée hebdomadaire pour acheter les veaux. C’est mignon les petits veaux qui viennent de naître et qui tremblent sur leurs pattes.

- Brosse les bien Jaco, disait Papa avant le passage du grand camion, on en retirera un meilleur prix.

Fini le commerce des veaux, l’Marcel il avait plus le temps et la bétaillère n’était plus dans la grange. Pfut ! Disparue un jour pendant la promenade de Jaco.

Souvent il y pensait la nuit, Jaco, et à son père aussi. Alors parfois, il ne savait pas pourquoi, il faisait pipi au lit et au matin l’Marcel il parlait des couleurs.

 

 Un vendredi, Jaco s’était rendu avec son frère chez Maître Angelot.

 - Non, pas Angelot, Jaco, Maître Angenot !

Jaco, il rigolait dans sa tête et continuait à dire Angelot en pensant à ceux qui entouraient la belle dame et son petit dans la chapelle du hameau.

Le Maître, c’était pas un Maître comme à l’école, il avait lu très vite des mots écrits sur un grand papier et puis l’Marcel il avait signé. La ferme était vendue et Jaco mis sous tutelle. Quel mot bizarre !

Maintenant, plus de lit froid et mouillé au réveil. Dans sa petite chambre à "L'Arc-en-ciel" Jaco se sent bien. Il l’a décorée avec les photos de Papa et avec tous les trésors qu’il avait ramassés pendant ses balades… une étagère pour les pierres, une autre pour les bouts de bois aux formes rigolotes… et sur le petit bureau il a placé le pot d'où jaillissent ses vieux crayons de couleur. Il y en a des longs puis des plus courts, des mâchouillés avec le bout tout décoloré et aussi des couleurs en double. Jaco aime bien dessiner et colorier.

Aujourd’hui, madame Marthe, une vieille dame qui s’occupe de la petite chapelle, a fait le trajet en bus jusqu’à "L’Arc-en-ciel" pour dire bonjour à Jaco et Jaco est très fier de la belle boîte de crayons de couleur offerte par son amie. Elle a aussi donné à Jaco une grande enveloppe sur laquelle elle a écrit son adresse et collé un beau timbre représentant une jolie crèche avec la belle dame et son petit comme dans la chapelle.

- Tu me feras un beau dessin et tu me l’enverras pour Noël. Promis mon Jaco ?

Jaco s’est mis à l’ouvrage sitôt le départ de madame Marthe. D’abord, il a étalé soigneusement les nouveaux crayons bien taillés en veillant à regrouper les couleurs. Les verts, puis les bleus… il a réfléchi où placer le noir… les mauve, les rose, l’orange, le jaune… Comme c’est joli et plein de vie !

Puis Jaco a saisi un de ses vieux crayons et, concentré, la langue sortant au coin de sa bouche, il a entamé le dessin de la chapelle.

Pour Marcel, il coloriera toutes les fleurs qu’avec d’autres jeunes adultes, handicapés comme lui, il cultive dans les serres de "L'Arc-en-ciel"

Sûr, Papa serait fier de lui ! 

--------------------

Miletune - clic   -  Source photo - clic

Rédigé par Mony

Publié dans #Mes sucres d'orge, #Jaco

Commenter cet article

aimela 11/12/2012 11:04


Toujours un plaisir de te lire et de te relire

emma 09/12/2012 16:53


une très touchante histoire, avec un jaco attachant

chloé 08/12/2012 14:34


Des vrais trésors c'est deux petits textes.J'espère qu'il y aura une suite. Merci à toi.chloé

Nais' 08/12/2012 12:09


Bonjour Mony,
Quelle jolie histoire. Les handicapés sont parfois pleins de candeur et ca fait plaisir de lire l'histoire de celui-ci !
J'admire la facon du tu es inspirée par une image.
Bises, bon week-end