Juste ça !

Publié le 7 Décembre 2012

009.JPG
   
      14 heures, un samedi après-midi quelconque… flânerie dans une galerie commerciale, juste l’envie de sortir, de se mêler à la foule … juste ça…
L’ambiance se veut chaleureuse, vivante, les étalages alléchants regorgent de tentations les plus diverses, tout pousse à rendre indispensable le plus petit gadget, le moindre bout d’étoffe. Ici, personne n’interpelle le chaland, ne fait de démonstration, seule la lumière éblouissante des spots attire les regards papillons.
 
Les gens déambulent, se croisent, se bousculent, s’ignorent. Certains font partie d’une bulle familiale ou amicale venue s’éclater là bien à l’abri des intempéries. On rigole, essaye, compare, commente, repart souvent les bras chargés.
Les gosses réclament une glace, un voyage dans un petit avion, de la monnaie pour une «boule- surprise »…
Senteurs diverses au gré des pas, bougies, parfums, gaufres, croissants, café, cuir…
Aux terrasses garnies de parasols dérisoires, des gens déjeunent encore ou simplement se désaltèrent. Bruits de couverts, de vaisselle, de verres qui s’entrechoquent, de conversations…
Les musiques se mélangent, se contredisent… italiennes, américaines, francophones… couvertes parfois par une annonce commerciale.
 
Près d’un palmier esseulé dans cette oasis artificielle, assise sur un banc sans dossier, une femme observe celle qui lui fait face dans la vitrine-miroir… ses yeux sont brouillés de larmes et de ses lèvres s’échappe une vieille chanson surgie subitement d’un coin de sa mémoire…
 
……la solitude, ça n’existe pas,
……la solitude, ça n’existe pas !
 
( Pierre Delanoë -Gilbert Bécaud )
 
 

Rédigé par Mony

Publié dans #Solitude au bout du chemin

Commenter cet article

Lorraine 10/12/2012 15:26


Et la voix de Bécaus en prime!...Si, la solitude, ça existe, chère Mony. Et elle crie dans son silence, et elle crie dans les derniers mots de ton texte au milieu de tout le charivari d'une foule
qui va à ses affaires...et ne voit qu'elles...


Lorraine

emma 09/12/2012 17:04


bien vu  la convivilaité factice  en ces lieux inhumains (clic)

aimela 09/12/2012 10:23


elle veut se convaincre la pauvre que la solitude n'existe pas  malheureusement , elle est bien présente  même voir  plus  dans  ces centres 
commerciaux

Ratatouille0 08/12/2012 21:19


Sympa ce décor que tu dresses, j'aimerais y être! Et jolie chute avec cette opposition qui nous rappelle que ce n'est pas parce que l'ambiance est heureuse que tout le monde l'est...


Bonne soirée!

chloé 08/12/2012 14:48


Contraste saisissant entre l'agitation festive des galeries marchandes  et la solitude de cette femme. Deux mondes devenus parallèles et qui ne se rencontrent plus! C'est bien triste. Chloé

Annick SB 08/12/2012 11:35


Que c'est triste ... La solitude je ne sais pas si ça existe ou pas .. je crois que c'est comme l'ennui ; certaines personnes le ressentent et d'autres jamais
... 

louv' 07/12/2012 22:01


Parmi la foule, la solitude est bien plus pénible encore. Et les centres commerciaux...ne m'en parle pas ! Pour moi c'est l'horreur absolue. Ton récit me parle beaucoup..

Nais' 07/12/2012 21:55


Bonsoir chère Mony !
Eh bien, quel endroit fourmillant de vie... Je connais ce genre de centre commercial à ciel ouvert ^^ ces odeurs me plaisent !
La pauvre femme, cependant, et que lui arrive-t-il ?
C'est un peu mystérieux.
Bises, bonne soirée et bon week-end !