Ecoutez bien !

Publié le 1 Février 2015

Dès le début de leur cohabitation ils décidèrent que leur maison serait ouverte à tous.
Rester cloitrés dans leur bulle sans rien offrir ne correspondait pas à leurs caractères sociables et cordiaux. Ainsi, amis, famille et, un à un, trois enfants furent accueillis dans la joie et la bonne humeur. Les rires éclatèrent au gré des jeux, chansons ou repas partagés en toute simplicité.
Etaient-ils heureux ?
Les mois, les années s’écoulèrent, nul ne se posa la question.

Un grain, un simple grain de sable enraya, un matin, les rouages bien huilés.

- Je pars, n’essaye pas de me retenir.

Il s’éloigna avec un maigre bagage. Etait-ce tout ce qu’il emportait de leur vie commune ? Où allait-il ? Avec qui ?

Pourquoi ?

                  Pourquoi ?...

                                        Pourquoi ?......

Les interrogations restèrent sans écho. Seul un vent triste s’engouffra par tous les interstices de son cœur de femme et sans cesse le lamina. Moins de rires, plus aucune chanson… Mal à l’aise, les amis se détournèrent, la famille se fit plus rare et les enfants s’éparpillèrent au gré de leur propre vie qu’ils entrevoyaient légère. Le jardin tourna en friche, les peintures s’écaillèrent, les portes et fenêtres gémirent, sinistres, et les grains de sable, abrasifs, s’accumulèrent insidieusement jusqu’à prendre toute la place.

Alors, dans un sursaut salutaire, elle prit conscience qu’elle était seul maître de sa destinée et sans un regret elle abandonna ce lieu devenu sinistre et partit à l’aventure bien décidée à faire de sa vie une belle vie.

Ecoutez bien ! L’entendez-vous chanter ?

-----------------------------

Pour Mil et une - clic Image : Damien du Toit - clic

Rédigé par Mony

Publié dans #Solitude au bout du chemin, #Vivre à deux ou....

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Louv' 03/02/2015 12:30

Classique ! Tout ce sable qui a envahi la maison...Belle mais triste image de la "désertitude". On the road again et chantons, oui !

emma 01/02/2015 18:59

optimiste malgré tout, elle ne se laisse pas enliser ! merci pour Julos

aimela 01/02/2015 18:25

On s'imagine vivre une vie calme et heureuse et un beau jour, tout disparaît, La femme de ton histoire a su se reprendre et partir vers de nouveaux horizons :)

flipperine 01/02/2015 17:11

comme la vie peut changer on a tout pour être heureux et du jour au lendemain plus rien