Hommage à Goya

Publié le 18 Juillet 2013

L’endroit est idéal pour poser mon collet. C’est qu’en cette saison ils adorent venir cueillir des myrtilles. Il n’y a plus qu’à patienter.

Comment va-t-elle l’accommoder cette fois ci ? A la moutarde et à la crème ou alors comme je le préfère, accompagné de pruneaux et baignant dans une sauce relevée de cognac, de vinaigre et de sirop de Liège, … mmm… un vrai régal, j’en salive déjà.

Plus de bruit en voici un qui s’approche. Encore un petit pas… encore un… ça y est, le voilà pris au piège. Vite, un coup sec du plat de la patte dans sa nuque… hé, mais c’est qu’il se démène le bougre…beau spécimen au membre brandi par la peur… allons, laisse-toi faire.. Han ! Coriace cet humain mais j’ai enfin réussi à l’achever… ne me reste plus qu’à le saigner et le vider puis à le ramener à ma Lapine.

Demain sera jour de fête.

----------------------------------------------------

Rédigé par Mony

Publié dans #Gourmandises

Commenter cet article

chloé 02/11/2013 11:00

Ah!ah!ah! Ce n'était pas Fransisco mais Chantal et son lapin! Tel est pris qui croyait prendre! Chloé

enriqueta 24/07/2013 09:09

Voilà un intéressant retournement de situation.

aimela 19/07/2013 18:23

Pour une fois que l'animal gagne sur l'humain, il fallait le signaler :) Lorsque j'ai vu Goya, je pensais au peintre et non à la chanteuse ( rires)

emma 18/07/2013 14:24

ce matin un lapin a tué un chasseur... humour noir, Mony