Un ultime voyage en ce dernier jour de vacances

Publié le 31 Août 2012

 
 
Lire, laisser voguer son imaginaire, jouer avec les mots et le voyage commence...
 
-  Les translateurs pour la nage trois sont priés de se rendre sans ultime-atom à la porte d'embaumement violette. Les translateurs pour…
AOUM s'extrait souplement du compartiment d'attente, défroisse d'un geste rapide son combinux puis va déposer son ultime-atom sur le tapis volant. En louvoyant habilement parmi les bans de touristes, elle parvient la première devant le serf-baire de faction à la porte violette. Elle y introduit sa quartpus et finalise les formalités.
 
- Nom ?
- JE
- Accole nom ?
- AOUM
- Période de péremption ?
- Deuxième Saturnade de Julius XZP
- Pistil ou étamine ?
- Etamine
- Bien, votre entité est compadiskée. Avant l'embastisage, veuillez vous rendre au binparme et vous immerger totalement. Bonne nage.
 
AOUM sent monter en elle une tension euphorique. Elle tirelise depuis tellement de satures pour s'offrir cette nage ! Enfin, le grand moment est arrivé. Le binparme n'est pas une temporité très agréable, du moins au goût d'AOUM mais elle suit à la lettre les instructions distillées par MAA TROON, un imposant pistil. Elle plonge dans la cuve d'extraits de fleurs lyophilisées, laisse son entité s'embaumer d'un parfum entêtant et, soulagée d'en finir avec ce cérémonial indispensable, elle cède la place à un autre translateur. Son combinux fluocarisé par le binparme colle au moindre pore de son aura et lui donne un joli teint violine. Déjà, AOUM sent les bienfaits de ce ressourcement dans l'amniose originelle. Son entité est plus compacte, son palpitant plus léger.
 
- Humono JE ?
 
Peu aguerrie aux technologies des nouveaux nages-opérators, elle sursaute en percevant la voix suave qui l'interpelle. Mentalement, elle y répond par l'affirmative et suivant les directives télépathiées elle s'installe à bord du Batis, à dextrio, deuxième allée côté hublot. Rapidement, toutes les places sont occupées par des humonos d'origines diverses. Une famille de sanfrais, un couple liendaustra, un groupe de jeunes doises...
AOUM est ravie, elle aime ce brassage d'humonos,  cette variété d'entité. A ses côtés, un pistil talri s'est installé. Lui aussi irradie des ondes violines et à leur contact AOUM est transportée de joie.
Le départ est imminent, le Batis vibre doucement, il exécute un quart de tour sur lui-même puis s'enfonce dans le Grandindigo. La voix décompte les étapes : premier sous-mair, deuxième sous-mair et ainsi de suite. Les yeux fixés au hublot, AOUM découvre émerveillée des mones âgées de plusieurs centaines d'années, des étoiles-filaments de toutes les nuances et le plancton composé d'éléments à l'origine des humonos, qui nourrissent encore et toujours des chats-poissons et autres animus.
Une lueur lointaine devient à chaque sous-mair une clarté de plus en plus lumineuse et bientôt la voix annonce : - le Batis entre en @.Bis. Nous avons été ravis de vous compter parmi nos translateurs et nous vous souhaitons un bon séjour à @.Biscyti.
  
@.Biscyti, enfin elle y est ! Son ultime-atom récupéré au passage du tapis volant, AOUM se dirige sans tarder vers le but de sa nage, vers ce lieu tant de fois rêvé et évoqué, le quartier de l'Encan dans le centre-cyti. Comme elle l'espérait, elle y découvre ABÂ, le commiprise délégué par Nepséidon, grand seigneur d'@.bis. Une foule cosmospolite se presse autour de lui attirée par la cédation à l'encan des trésors découverts dans les profondeurs sous-grandindigotes. De tous côtés, des humonos collectors et des @.bicotes férus d'antiquités lancent d'une voix haute des montants que notent les sbires dévoués à ABÂ. Celui-ci, d'un air blasé, clôture l'enchère et une @.bicote visiblement batte de sa chance se voit remettre une amphore d'un étrange vert céladon en échange d'une liée d'humos.
 
AOUM observe les transactions tout en se dirigeant vers les trésors mis à l'encan. Ancre rouillée, bouteilles, statuettes de bronze, pièces de monnaie se suivent à l'infini mais elle n'y prend garde. Son gépéèce intégré à son combilux l'oriente irrésistiblement vers un petit coffret désuet. Intriguée, elle l'ouvre et comprend en une temporité-éclair ce qu'elle attendait de cette nage trois. Surtout, surtout, il lui faut cacher son soleil interne et d'une démarche chaloupée, elle se loigne du coffret. Son palpitant cliquote à un rythme soutenu et son beau teint violine vire au carmin.
 
Ainsi, la légende des JE disait vrai, la médacoration magique, emblême et puissant bénéfe de la famille s'était bien perdue lors d'une nage agitée par un tourbillon sous-grandindigote en des temps lointains. Il est impératif qu'elle regagne sa place parmi les siens. Commence alors pour AOUM une longue sature. Quand vient enfin la présentation du petit coffret, elle interpelle le commiprise ABÂ en lui tendant un parchemin très ancien qu'elle a extrait de son ultime-atom. La foule se tait, intriguée par cette cédure inhabituelle. Après avoir pris connaissance du parchemin testant de l'appartence du coffret à la famille JE, ABÂ s'incline devant AOUM et procède à une cédation en règle au nom de Nepséidon.
 
- Gloire et vie au grand seigneur d'@.bis, grâce à lui et à l'encan, ma famille va retrouver sa dignité.
AOUM a prononcé ces mots de sa belle voix virile. Elle doit à présent rejoindre au plus vite le Batis, l'effet propice du binparme a tendance à se dissiper et les saintômes de la présurateure se font ressentir. Dans quelques saturnes, le temps de remonter tous les sous-mairs, AOUM aura rejoint les siens et sa mission accomplie, elle pourra enfin envisager de séduire un pistil et de devenir père.
 
 
-----------------------------------
 
 
 
 
 

Rédigé par Mony

Publié dans #Escapades

Commenter cet article

chloé 08/09/2012 09:38


PS: Ah la vie secrète des fleurs! Qui aurait pu imaginer cela! je ne les regarderai plus de la même manière à présent ! Chloé

chloé 08/09/2012 09:37


Alors là Mony, j'ai atteint la je ne sais plus la conbientième dimension et ne suis pas sûre d'avoir récupéré tous mes atomes dans les profondeurs du Grandindigo! Voila en tout cas un brassage
d'humonos qui finit  fort bien et donnera sûrement une bien jolie plante! Quelle imagination Mony! Excellent! Chloé

aimela 01/09/2012 10:10


C'est un peu compliqué pour moi  cette histoire, je n'ai pas tout compris , je reviendrai relire  lorsque j'aurai un peu plus de temps

cloclo 31/08/2012 12:01


Mais où es-tu allée chercher tous ces noms ? Là, je m'inquiète grave en me disant que jai dû perdre en une nuit la moitié de mon vocabulaire !! Rassure-moi, et aide moi à entrer dsans cet univers
parallèle où je perds, non pas mon latin, mais l'essentiel de mon français...

louv' 31/08/2012 11:20


Allo la terre ? Mais où sommes-nous ?


Il va falloir que je relise, car je ne suis pas certaine non plus d'avoir tout saisi :) Mais c'est super !!!!

Nais' 31/08/2012 10:30


J'ai mis du temps à comprendre, et encore ne suis pas sure d'avoir tout saisi ^^
En tout cas tu semble t'être amusé à inventer des mots amusants, et une situation singulière... C'est une bonne fin de vacances :)
Bonne rentrée à toi Mony ! Bises !
Nais'

emma 31/08/2012 08:46


étonnant, er même détonnant, puissamment romanesque et foutraque, superbe

jill-bill.over-blog.com 31/08/2012 07:33


Bonjour Mony ! Ben oups alors... J'ai soudain quitté terre !!!  J'ai rarement lu plus "exotique ".... Merci à toi,
amicalement, jill