Poison d'avril sans...hum, hum ????

Publié le 1 Avril 2012

 
Quand Victor avait mal dormi, il disait à Vanina : « mon dos paraît rompu tant ma nuit fut un patchwork cousu d’hallucinations ou d’imbroglios inhumains »
Ricanant du discours abusif Vanina lui susurrait : « mon amour, aurais-tu tant à souffrir si un dit « flacon d’alcool » dormait toujours au fond du placard ? »
Quant à son tour Vanina montrait un air bougon pour raison d’un mal au front, Victor, taquin, lançait : « amour, bois un hanap d’alcool, il agit sur tout bobo »
Vanina implosait à ouïr discours si fanfaron. Pourtant un lundi matin, l’amant un brin fol la convainc d’agir à contrario. Du fond d’un litron Vanina vira par goût soudain aux magnums. Tout son magot y passa. A un jour grivois suivait un soir paillard, brouillamini sans fin. Ainsi au grand dam du concubin l’alcool pris goût du poison sournois.
hz8dnbw2.gif
Conclusion : Oh ! Bacchus goulu d’alcool tords dix fois ton alambic avant d'offrir du rhum à ta nana.
 

Rédigé par Mony

Publié dans #Vivre à deux ou....

Commenter cet article

chloé 03/04/2012 21:47


L'alcool non, mais l'eau ferru, l'eau ferru ferrugineuse oui ! Mais au regard du commentaire ci dessus qui précise qu'il ne faut pas de E ça ne
le ferait pas! Chloé

Viviane 02/04/2012 19:17


j'adore ce lipogramme sans E et c'est très étonnant, le lisant, je ressentais physiquement l'absence... très puissamment!