Là-bas

Publié le 15 Juillet 2012

 
Tu m’en parlais peu, ces mots là franchissaient tes lèvres avec difficulté. Seule ta tendresse ne faisait pas défaut. Moi, je ne posais jamais de questions. Je me sentais dans la normalité aussi pourquoi l’aurai-je fait ?
      
Tant d’enfants ont un père ou une mère venus de loin, tant d’enfants sont fils ou fille de parents divorcés et connaissent alternativement le foyer du père ou de la mère. Dans notre ville cosmopolite rien ne me distinguait et si tu vivais d’une façon si différente de Maman, ce n’était pour moi qu’enrichissement. Bercée entre vous deux, mon enfance fut heureuse.

 

Un jour, à l’école, "eurasienne" un mot si doux à mes oreilles m’a dévoilé ma particularité affirmée jour après jour au fil de mon adolescence. Élevée à l’européenne je suis fille d’Asie par mon aspect et dans tes yeux posés sur moi une flamme de fierté et d’amour brillait.

 

Tu m'en parlais peu. Par pudeur ou pour me préserver tu étais discret sur ton passé mais pourtant je pressentais ta nostalgie, tes non-dits, tes racines déchiquetées dans la souffrance et à mon tour je me taisais. La jeunesse en moi ne voyait que l’avenir.

 

A présent, tu n’es plus de ce monde mais je te sens toujours à mes côtés et pour cette partie de toi si imbriquée au fond de mon âme je sais qu’un jour j’irai là-bas la découvrir enfin.

 

(mes textes sont des fictions)

 

 

 

Chanson de : Clic

Rédigé par Mony

Publié dans #Partage

Commenter cet article

chloé 19/07/2012 23:08


Superbe texte, superbe vidéo et tître" entre deux averses"! Tu as l'art et la manière de nous faire vibrer mony et j'aime ce regard plein de délicatesse  et de sensibilité que tu
portes  sur les choses! Merci pour tout ce que tu sais si bien transmettre! r Chloé

+md 15/07/2012 20:53


Emouvant et tellement légitime, ce désir de connaître nos racines, si lointaines soient-elles.


Bonne soirée, Mony

aimela 15/07/2012 17:50


Très joli texte  sur une aussi jolie vidéo, j'aime beaucoup

emma 15/07/2012 12:22


on les appelle bui doi, poussiere de vie, ces enfants semés dans le monde  par les conquérants

Annick SB 15/07/2012 08:24


Lire ce texte, écouter la vidéo et penser que nous sommes à la fois enfants de quelque part, enfant de l'univers .... J'ai adoré ce texte qui me parle infiniment
...