Jaune soleil

Publié le 24 Avril 2013

D’abord le jaune ! Faut du soleil avec des rayons qui descendent, qui descendent…et un sourire sur la figure du soleil jaune  

Du bleu, bleu, bleu… azur et de petits nuages blancs, bosselés, des moutons, un troupeau de moutons joyeux dans le joli ciel bleu. Ne pas cacher le soleil jaune

Verts les arbres, bruns les troncs et l’écureuil, rouges les pommes de reinette ou d’api, tapis, tapis rouge…

Et l’abeille, noire et jaune. Jaune ou orange ? Un mélange ? Maya qu’en diras-tu ?

Mélanger le bleu et le jaune ; coucou, c’est du vert pour le pré !

Bleu et rouge, en mauve la jupe de la petite fille sage…

 Dessiner, colorier... ne pas écouter...

Pas écouter Papa et Maman.

Paroles grises, grise mine.

Pas tailler le crayon gris, casser la mine.

Pas de pluie… jaune, jaune, soleil es-tu là ?

Rouge la colère de Maman.

Vertes les paroles de Papa.

Jaune où te caches-tu ? Pas le coeur à jouer à cache-cache !

Eau tâche le dessin… Larmes diluent les couleurs…

 

Mais un arc-en-ciel apparaît dans l’azur.

C’était rien qu’un petit orage, dit Maman.

Quel joli dessin ! Tu me l’offres ? demande Papa.  

 

Ne pas oublier ! Jamais !

Quand je serai grande jamais oublier de continuer à colorier…

Soleil soleil sol

Soleil soleil soleil

Soleil soleil soleil sol

Soleil soleil soleil soleil

Soleil soleil soleil sol

Soleil soleil soleil

Soleil soleil sol

-------------

Pour Mil et une (clic)

Rédigé par Mony

Publié dans #Mes sucres d'orge, #Moments de vie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

emma 28/04/2013 23:08


et encore un arc en ciel, ton ciel est de toutes les couleurs, Mony, le printemps ne peut que se montrer enfin

Aimela 27/04/2013 18:28


En voilà de jolies couleurs Il  faut toujours colorier, cela  réjuit la vie  qui n'est pas
toujours rose 

Lorraine 25/04/2013 16:06


Toutes ces couleurs pour décorer un monde intérieur où domine le jaune. Le soleil. Ne jamais oublier le soleil. Ni les couleurs...La fraîcheur de ce texte contient une grande sagesse, chère Mony.
C'est traité légèrement pour une pensée néanmoins profondde!


Lorraine