A table !

Publié le 2 Mars 2012

                                                  

 

marc-chagall-a-tableMarc Chagall

 

Bella va et vient dans la salle, je la hume, je l’entends ; son odeur d’amande fraîche exacerbée par les tourbillons de ses jupons excite mes sens, ses pas souples de ballerine me cernent, m’enveloppent. J’étouffe d’un désir viril, d’un joie proche du bonheur.

 

- Ecoute Bella, Bellissima, écoute ! Assieds-toi et savoure le chant du jour qui  lentement se lève, goûte la musique de la brise dans les grands pins. Vois-tu, les oiseaux, là-haut, dans le ciel azur et le bouc dans le pré ? Et par là-bas, ces amoureux ivres d’une longue nuit de lune ne sont-ils pas la vie dans sa perpétuelle ronde ?

 

Bella ne dit rien, je me contente de sa présence auprès de moi. En pensées, je la dessine, fine esquisse féminine, aérienne comme un oiseau et je m’évade. Main dans la main, nous survolons des villages colorés. Un traineau nous emmène côtoyer des anges, de simples bouquets embaument notre parcours. Nous sommes en osmose.

 

- Bella, pose-toi à mes côtés et déguste avec délicatesse ces vers d’Aragon. Apollinaire te fait-il rêver ? Dis-moi, Bellissima quelle est ta couleur de cœur, ton mot préféré ? Et ce livre délicieux, veux-tu le partager avec moi ? A tour de rôle, nous réciterons un chapitre. Lequel de nous deux surprendra l’autre par son intonation ? Arriverais-je à t’enchanter comme m’enchante le toucher de ta peau de pêche ?

 

Autour de moi, une femme circule à petits pas de souris. Mes pauvres yeux quasi aveugles la distinguent au travers d’une triste brume mais à son odeur aigrelette je la sais si loin de ma douce Bella.

 

- Monsieur, le repas est servi. N’oubliez pas votre potion.

 

- Bella, Bellissima, je t’en prie, ne t’éloigne pas. Que serais-je sans toi ?

 

(Pour Mille-et-une)

 

http://www.youtube.com/watch?v=I1lqm5g4RsA (proposé par Emma)

Rédigé par Mony

Publié dans #Vivre à deux ou....

Commenter cet article

chloé 04/03/2012 14:13

Bella, Bellissimo que la réalité peut être dure parfois quand nos rêves nous quittent! J'ai passé un super bon moment sur ton blog et viendrai m'y promener souvent à la rencontre de tes mots! Au
boulot donc Mony pour notre plus grand plaisir. chloé

aimela 02/03/2012 20:22

Je suis passée plusieurs fois mais j'ai été pas mal dérangée donc, je repasse ( enfin) te déposer mon petit commentaire. Il y a toujours de la poésie dans tes descriptions ce que je ne sais pas
faire mais bon, je fais avec ce que j'ai ( impulsivité) et t'envoie des mails d'au-secours ( rires) Bises

Russalka 02/03/2012 20:02

Toujours chez toi ces chutes inattendues et un brin cruelles, dans toute leur humanité... J'aime ton style, depuis toujours et tu le sais, mais ce que j'aime par dessus tout, c'est de voir que tu
as ouvert un espace à toi, pour y poser tes mots. Bravo Mony, et longue vie à ce lieu!!!

emma 02/03/2012 09:52

un petit echo...
http://www.youtube.com/watch?v=I1lqm5g4RsA