Aujourd'hui, elle... (14) se confine à tous (tes) les modes...

Publié le 28 Janvier 2021

Denis Simonin - clic

--------------

Dans ma région vit le tétras lyre, joli petit coq des bruyères bien perturbé ces derniers jours par le flux des touristes d'un jour attirés par les beaux paysages et surtout par la neige abondante. 

Un effet de plus du confinement actuel...

Moins perturbantes mais malgré tout un peu étonnantes sont les paroles prononcées par mon mari ce dimanche : "tu ressembles à un tétras lyre en parade"

C'est beau un tétras lyre... je suis rassurée, flattée même...

Ainsi je ne ressemble pas, comme je le pensais, au britannique Boris ? Ouf ! Me voilà moins impatiente d'enfin retrouver les ciseaux habiles de ma coiffeuse. Ils sont au repos depuis plusieurs mois et risquent de le rester au minimum quelques semaines encore. 


 

D'ailleurs, et toujours selon les dires de mon mari, le confinement me va bien. 

Voyez-vous cela ! L'hypocrite !

Cela convient bien à sa gourmandise, je vous le confirme.

Oh, il ne semble pas être le seul à profiter des effets du confinement.

Un article paru en 2012, ici, sur mon blog, est beaucoup consulté et en particulier depuis le mois de mars 2020. Les gens ont-ils envie de douceurs sucrées ou tout simplement de trouver une activité à la finalité gourmande pour leurs enfants ? Aucun nouveau commentaire ne le confirme mais moi-même je me suis reprise au jeu de concocter ces rochers au chocolat et muesli, petite gourmandise dans laquelle est incorporé avec bonheur un peu de miel des abeilles de mon plus jeune frère. Un délice !

 

 

 

Autre mode de se rassurer confirmée par les statistiques de "Petites peintures avec mes mots" c'est la découverte d'un beau texte du canadien Felix Leclerc et l'écoute de sa lecture par notre Julos Beaucarne. (Texte extrait du livre Pieds nus dans l'aube)

Je me confine, tu te confines, nous nous confinons mais surtout nous avons un besoin fou de revenir à l'essentiel, à NOTRE essentiel !

 

-------------------

 

Rédigé par Mony

Publié dans #Aujourdhui elle, #Gourmandises

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L
l'essentiel est invisible pour les miens, le mien ne s'est pas perdu dans le confinement
Répondre
M
Oui, il nous faut garder le cap quoi qu'il arrive ! Merci Laura de ton passage.
M
Tes rochers sont très appétissants, Mony :) J'essaierais bien...il me manque la motivation ! Bon week-end :)
Répondre
M
Si nous n'étions pas si loin l'une de l'autre (quoique...) je viendrais bien volontiers t'en apporter, MD
A
Je ne vais pas faire de commentaires sur le confinement , ni sur ton activité culinaire , je ne suis ni gourment ni gourmande ( rires) Non, je suis allée écouter le beau texte de Felix Leclerc et soudain je me souviens de la chanson qu'il chantait avec Robert Charlebois et Giles Vignault<br /> " quand les hommes vivront d'amour"https://www.youtube.com/watch?v=cZfDRQ_kKOw
Répondre
M
Et bien voilà, tu l'auras eu aussi ton petit moment de bonheur :)
A
C'est top, merci beaucoup, au plaisir de vous voir ❤
Répondre
M
Je ne vous dis pas de meme. Vous ne cessez de polluer les blogs.
C
Les hommes ont le chic pour faire des compliments.Penses tu que ta coiffeuse accepterait, maintenant qu'il n'est plus président, de faire une coupe/couleur à Donald Trump ?
Répondre
M
Cela m'étonnerait et puis, ici, en Belgique les salons sont à nouveau fermés depuis des mois...
A
Je suis d'accord, le chocolat fait partie des essentiels, confinement ou pas! Ca doit être croustillant à souhait tes petits trucs, tiens tu me fais envie, je vais faire un tour dans la cuisine voir où en est la tablette de chocolat, faute rochers :)
Répondre
M
Ben, il ne faut pas d'équipement pour cela :)
A
Non je ne suis pas du tout équipée dans ma cuisine, je me borne au minimum. Un endroit que je fréquente peu en fait :)))
M
Feras-tu des rochers ? Tiens, c'est dommage que tu sois si loin de moi Almanito !
E
ils ont de la classe, les compliments de ton mari, c'est superbe cet oiseau là (attention à ne pas trop engraisser avec tes talents culinaires !)
Répondre
M
Pas de danger, nous sommes raisonnables !
A
Oh oui !!! La conjugaison de ce verbe commence à nous pomper l'air ! <br /> Le futur antérieur, c'est hallucinant ça non, parole d'instit ( à la retraite ;-) :<br /> je me serai confiné<br /> tu te seras confiné<br /> il se sera confiné<br /> nous nous serons confinés<br /> vous vous serez confinés<br /> ils se seront confinés...<br /> Heureusement que nous gardons patience avec la gourmandise ET l'écriture ;-) car y 'en aura des choses essentielles à dire dans un futur proche ;-)
Répondre
M
Et nous en sortirons tout déconfits :)