Parcelle d'éternité

Publié le 2 Mai 2017

Le temps inexorablement s’écoule

Il n’a nul besoin de remontoir

Passants éphémères nous le traversons

Et pour un moment, un moment seulement

Il nous gratifie d’une parcelle d’éternité

 

La modiste s’empresse, il y va de son renom

Ajuster une plume, piquer une ganse de velours

Donner un volume gracieux à un bibi est son quotidien

Qu’importe la nuit passée à s'activer sous une lueur parcimonieuse

Madame, sa cliente, ne peut souffrir le moindre retard

 

Vite, vite ! Elle relève sa robe pour se faufiler entre les calèches

Ne pas glisser sur le sol gras, éviter le crottin

Qu’un balayeur des rues inlassablement recueille

Remarque-t-elle le regard égrillard d’un dandy

Émoustillé par la blancheur de son jupon de dentelle ?

 

Le temps inexorablement s’écoule

Les équipages ont laissé place aux automobiles

Et les feux tricolores régissent les passages cloutés

Mais toujours les gens se hâtent vers quelque but

Demain, déjà, est à leur porte

 

°°°°°°°°°°°°°°

Pour Mil et une en mai 2015 - clic  --  Peinture Jean Béraud - Montage photo Halley Docherty - clic

Superbe vidéo d'Emma, elle me bouleverse à chaque fois

 

Rédigé par Mony

Publié dans #Moments de vie, #Poétiquement, #Chemin d'amitié

Commenter cet article

aimela 03/05/2017 10:27

Une bien joli page sur le temps qui coure, J'en ai aimé tous les détails ( même la musique) Merci pour ce partage :)

Mony 03/05/2017 15:37

Merci Aimela !

emma 02/05/2017 23:30

Aragon, je ne sais pas, mais Emma te remercie pour ta sensibilité tendre et mélancolique...

Mony 03/05/2017 15:39

Et merci à toi pour tout ce que tu m'apportes au fil des années :) Internet est un outil formidable :)

Chloé 02/05/2017 13:45

Un très beau texte Mony sur le temps qui passe , ce temps compté qui nous aspire dans une course folle nous empêchant de vivre pleinement le moment. Superbe poème d'Aragon "Malgré tout je vous dis que cette vie fut telle, Qu'à qui voudra m'entendre à qui je parle ici N'ayant plus sur la lèvre un seul mot que merci Je dirai malgré tout que cette vie fut belle. Chloé

Mony 02/05/2017 20:04

Merci, Chloé et merci à Emma et Aragon :)