Osmose

Publié le 19 Février 2017

Maman ! Grâce à elle, j’ai découvert l’univers de la musique classique.

C’était son jardin, son refuge. Elle possédait quelques 33 tours… Oh ! Pas beaucoup mais ils tournaient en boucle les soirs où Papa était retenu à la cave par sa passion du modélisme.

Moi, dans le fauteuil, je lisais.

Elle, assise à la table, tricotait ou brodait.

Et tour à tour, Bach, Haendel, Mozart, Saint-Saëns ou Tchaïkovski nous enrobaient d’arpèges de velours.

Bonheur simple, simple bonheur.

Pour mes dix ans, elle m’emmena au grand théâtre où un quintette à cordes se produisait en concert. Pour cette sortie exceptionnelle elle m’avait confectionné une robe en fin drap bleu ciel et avait crocheté un grand châle ivoire à porter sur la simple robe noire qu’elle revêtait aux grandes occasions.

Juchées tout là-haut dans le poulailler, nous avions une vue d’ensemble de la bonbonnière et si les musiciens nous paraissaient bien petits, la musique, somptueuse, atteignait sans peine notre perchoir.

Je me souviens du visage heureux de Maman ce soir là ! Doucement, elle avait pris ma main et l’avait portée à sa joue.

Pourquoi cette osmose s’était-elle évaporée au fil du temps ?

L’adolescence et ses besoins impérieux m’avaient fait préférer d’autres musiques, d’autres lieux de rencontre ; la vie d’adulte, vertigineuse et urgente, me tenait éloignée de ma ville natale et de Maman, veuve à soixante ans.

"La vie est un morceau de musique. Vis ta partition" me disait-elle.

 

Ce matin, j’ai enregistré ses morceaux préférés et dans sa chambre je les lui ai fait écouter, sa main serrée dans la mienne.

L’osmose était-elle au rendez-vous, la musique l’a t-elle aidée à tracer sa barre de fin ?

 

Du fond de mon brouillard, j’ai besoin d’y croire…

-------------------

Peinture de Raoul Dufy - clic  --  Pour Mil et une en octobre 2011

Rédigé par Mony

Publié dans #Moments de vie, #Solitude au bout du chemin

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

La Vieille Marmotte 26/02/2017 10:14

Ce groupe de musiciens sort vraiment de l'ordinaire.
Un moment de musique à l'opposé du blues que produisent les mots.
La balance revient à son point d'équilibre.

aimela 19/02/2017 14:33

J'aime infiniment cette nostalgie qui se dégage de ton texte. Merci pour la vidéo, moi qui ne goûte que très peu la musique, je suis enchantée par cet instrument qu'est le violoncelle . je vais peut-être devenir accro la musique grâce à toi ( rire)

Loïc Roussain 19/02/2017 14:05

La musique, un grand "magasin à madeleines", d'où parviennent de beaux souvenirs ...

emma 19/02/2017 13:51

une tendre et délicieuse nostalgie