La dissertation

Publié le 12 Mai 2015

Une dissertation sur un personnage illustre ?

Bah ! L’idée allait venir, elle allait trouver…

Son père la voyant feuilleter de vieux magazines lui avait tendu le tout nouvel exemplaire du "Patriote Illustré" en disant : - tu pourrais y découvrir ce que tu cherches.

Un article sur Victor Hugo l’avait interpellée aussitôt et la phrase qu’elle avait eu l’occasion de lire maintes fois sur le monument aux morts lors des commémorations de l’Armistice avait ressurgi de sa mémoire : - Ceux qui pieusement sont morts pour la patrie ont droit qu’à leur cercueil la foule vienne et prie -

Victor Hugo ? Oui, pourquoi ne pas choisir de parler de ce grand écrivain ?

Cosette, Jean Valjean, Esméralda, Notre Dame de Paris… n’avaient plus de secret pour la bonne lectrice qu’elle était malgré son jeune âge, tandis que l’article détaillait la vie du grand auteur… en combinant tout cela elle allait pouvoir rédiger un texte sur une ou deux pages pour le cours de français.

Sais-tu ce que Victor Hugo disait de notre vallée ? avait demandé son père qui, sans attendre de réponse, avait poursuivi : C’est la plus ravissante vallée qu’il y ait au monde, en été, par beau jour, avec le ciel bleu, c’est quelquefois un ravin, souvent un jardin, toujours un paradis. (clic)

Paradis, paradis ! Il y allait fort ce monsieur Hugo ! Pour l’heure, il lui fallait travailler dans ce paradis si elle voulait avoir une bonne note.

Où trouver quelques illustrations pour agrémenter sa dissertation ? Un encart avait attiré son attention, il concernait un musée consacré à l’écrivain et situé à Paris, Place des Vosges, dans un immeuble où, jadis, Victor Hugo avait occupé un appartement. Paris ! Une fois de plus elle s’était mise à rêver…

Un jour, elle se le promettait elle visiterait la capitale française…

---------------

La dissertation avait intéressé ses condisciples et le professeur l’avait félicitée d’avoir pris la plume pour contacter la direction du musée. Si les quelques feuillets envoyés en retour n’avaient pas vraiment répondu à son attente naïve, la lettre manuscrite qui les accompagnait et signée par la conservatrice en personne lui semblait un sésame précieux puisque cette dame la conviait à visiter le musée et à signaler son passage.

---------------

Bien qu’elle se soit rendue à deux reprises dans le Marais, elle n’avait jamais foulé le sol de la Place des Vosges.

Peut-être, cinquante ans après cette invitation, serait-il temps d’y songer ?

--------------------------------------------

Rédigé par Mony

Publié dans #Un peu de moi par ci par là, #Moments de vie

Commenter cet article

emma 17/01/2017 19:24

la maison est ré-ouverte ? super !

Josette 30/12/2016 09:32

ils seront sur le blog le premier janvier Mony avec le lien...
bonne fin d'année et encore merci !

Josette 29/12/2016 09:29

Merci Mony ce sont de voeux que vous avez appelé "bio" je crois en 2013 je les avais tant apprécié que je les ai mis dans un petit coin de l'ordinateur et hier je les ai retrouvé !
bonne journée en espérant que le blog reprenne !

Mony 29/12/2016 10:03

ok voici le lien ci-dessous.
Meilleurs voeux Josette et à bientôt sur Mil et une ?

http://wwwpetitespeinturesavecmesmots.over-blog.com/article-recette-bio-114198956.html

Josette 28/12/2016 19:10

Mony où étes vous ? je viens de retrouver les voeux que vous avez écrits et je voudrais les mettre sur mon blog pour jeudi prochain - avec le lien bien sur est ce que je peux ?

Mony 28/12/2016 20:34

Josette, je vous ai envoyé un message :)

almanito 19/10/2016 13:25

Un texte qui sent le vécu, je ne sais pas si je me trompe...
Tu as disserté sur Hugo et déserté ton blog? Quel dommage;)

Victor 16/10/2016 18:37

eh Mony, l'éternité est monotone, je me languis de vous...

Mony 16/10/2016 20:51

Sacré Victor, toujours aussi coquin !

laura 23/09/2016 07:08

Et Nerval

Lorraine 21/05/2015 17:19

Je viens tout juste dénoter dans mon agenda l'émission "Sur les traces de Victor Hugo" le vendredi 29 mai,sur La Une. Si le personnage t'intéresse encore, c'est l'occasion de renouer avec le personnage...et, qui sait, de répondre à l'invitation d'il y a cinquante ans... :)

Lorraine

flipperine 13/05/2015 23:58

Hugo un grand écrivain et je l'ai découvert grand poète en lisant les blogs

aimela 13/05/2015 09:50

J'ai foulé la place des Vosges avec ma famille . Si j'avais su qu'il y avait le musée de Victor Hugo, elle ne m'aurait pas entraîné voir les vitrines des bijoutiers dont je n'en ai rien à faire ( rires)

Tizef 13/05/2015 09:22

Et "1793", du pépère Hugo, selon notre ancien président ? faut pas oublier, ni se tromper !
LOIC

emma 13/05/2015 11:11

Ah Loic, il est probable que Mony qui vit sous un régime monarchique, n'a pas suivi les passionnants et si indispensables tweets prompts à épingler et piquer..
.errare humanum est, et de nos jours on tire plus vite que son ombre - la critique est facile, mais l'art est difficile - au moins il ne s'est pas trompé de siècle !