Ange ou elfe ? (Jaco 03)

Publié le 25 Novembre 2014

Ce texte est une suite aux écrits suivants : clic et clic

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Les grandes personnes, c’est très compliqué, Jaco le sait bien !

La preuve, tout à l’heure, pendant l’excursion dans le parc, l’Marcel, son frère s’est exclamé : il est superbe cet elfe en fil de fer ! Il fait s’envoler le savoir aux quatre vents !

Un elfe !

Le savoir !

L’Marcel, il joue toujours au plus malin mais il ne sait même pas que les elfes ont des oreilles pointues et que ce sont les anges qui ont des ailes ! Et puis les semences, c’est pas du savoir, Jaco en est certain.

Les grandes personnes sont décidemment bizarres. Quatre vents ? Quatre !

Jaco en connait bien plus de quatre. Sur ces gros doigts boudinés il compte : un, la bise, deux, le vent du nord, trrrrois, heu, trois… Bof ! Tantôt il s’en rappellera…

Ce dont il se souvient bien, Jaco, c’est de sa vie à la ferme, avant le décès du père. Il appréciait tellement de gambader dans les prés, cueillir des cardamines, des primevères et même des pissenlits et puis, il faisait comme l’ange quand les fleurs se transformaient en aigrettes, il soufflait, soufflait en faisant un vœu.

Jaco aime bien les vœux. Depuis qu’il réside à l'"Arc-en-ciel" il en fait souvent pour que l’Marcel qui vit à la ville vienne le voir, ou pour qu’il y ait du potage aux tomates au menu, ou pour ne plus jamais faire pipi au lit ou… la liste est longue !

- Dis-moi, Marcel, tu crois qu’il pousse des pissenlits au paradis et que les anges font pipi au lit ?

L’Marcel a toujours un air ahuri quand Jaco lui pose une question. Vraiment les grandes personnes sont étranges.

Jaco, en secret, renouvelle son vœu de ne jamais être comme eux, il préfère tellement être lui, même si on le dit un peu différent !

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Pour Mil et une - clic

Rédigé par Mony

Publié dans #Mes sucres d'orge, #Jaco

Commenter cet article

emma 27/11/2014 10:15

c'est gentil de nous donner des nouvelles de Jaco, l'ami des anges, de bonnes nouvelles, finalement, il ne semble pas malheureux puisqu'il a ses rêves

flipperine 27/11/2014 01:00

Jaco se laisse vivre tranquillement

Loraine 26/11/2014 17:40

Il est si tendrement différent, Jaco! Si plein d'idées bien à lui et surtout de sentiments, d'images, d'anges... Même s'il n'idéalise pas les elfes, il est aussi un peu poète :)

Lorraine

jamadrou 26/11/2014 16:21

Mony ton Jacot, enfant différent et si attachant!
tu avais dit "Une femme, là-bas, on ne sait où, ne saura jamais l’immensité de l’amour dont elle s’est privée par peur d’un petit être différent."
En soufflant très fort sur un pissenlit je me dis: Si cette femme est quelque part et qu'elle lit tes histoires de Jaco, elle va venir en courant à l'Arc -en-ciel et emportera Jaco en le serrant très fort dans ses bras...

aimela 26/11/2014 13:10

Si tous les adultes étaient comme l'adorable Jaco, le monde se porterait mieux:) J'espère que Jaco vivra encore longtemps et nous racontera sa vie

Louv' 26/11/2014 08:38

Qu'importe si Jaco confond les anges et les elfes ! Son monde à lui, ne sera jamais laid. C'est le plus important, il me semble.
J'aime beaucoup ce personnage, merci Mony.