Aujourd'hui, elle (02)...patine

Publié le 10 Juillet 2014

Dans une ville où je passais,

Bien au Nord du mois de juillet

Sur un grand lac, un lac gelé,

Un homme en noir glissait glissait (Julien Clerc)

 

Juillet et là ! Si, si !

Avec ses soldes et leurs tentations...

Grand Sachem en sportif invétéré se dirige vers un magasin ad hoc tandis qu'elle furette dans les bibelots.

 

Il patinait, sur une jambe il patinait...

 

Elle vit aujourd'hui et pense à demain.

Au moment des frimas ces patineurs égaieront la table du salon...

Elle vit aujourd'hui et se remémore le temps d'hier.

Julien chantait, c'était en 1972

Aujourd'hui est pluvieux.

La télé déverse son lot de conflits, d'attentats, d'accidents...

Hier en pêle-mêle ne valait guère mieux - attentats aux J.O. - sècheresse au Sahel - guerre au Vietnam...

Hier était-il plus joyeux ?

 

Elle vit aujourd'hui.

Une pie piteuse s'ébroue.

Le ruisseau saturé déborde.

Les camps scouts sont évacués.

La gadoue, la gadoue... (Serge Gainsbourg)

 

Un rayon de soleil offre une promesse douce comme un baiser d'enfant.

Elle vit aujourd'hui et a le coeur revigoré.

Tout à l'heure une fillette  lui a dit : "Est-ce qu'elle n'est pas belle la vie, Madame ?"

 

" Oui, petite, la vie est belle !

---------------------

Rédigé par Mony

Publié dans #Aujourdhui elle, #Un peu de moi par ci par là

Commenter cet article

emma 13/07/2014 11:51

j'aime beaucoup de mélange poétique des pensées, des souvenirs , des chansons déjà anciennes, tout sonne juste - possèdes tu ces jolis patineurs ?

Mony 13/07/2014 12:10

Oui, Emma, j'ai succombé au charme de ces petits patineurs...
(Maisons Du Monde)

La divine imposture 13/07/2014 11:45

Carpe diem!

aimela 10/07/2014 16:23

Hier n'était pas plus heureux qu'aujourd'hui pas plus que demain. On se fait des idées sur le sujet mais lorsque l'on cherche bien, ce sont toujours les mêmes tracas mais bon, je ne fais pas partie des optimistes :(

Mony 10/07/2014 16:40

Alors trouvons chaque jour une petite minute de bonheur :)

Louv' 10/07/2014 14:57

Je ne sais pas trop pourquoi mais ce bel écrit me touche particulièrement. Sans doute une question de génération :)

Mony 10/07/2014 15:10

Oui, moi aussi je me sens en phase avec tes mots :)